dimanche 16 septembre 2012

John Rambo Extended Cut

de Sylvester Stallone avec lui-même, Julie Merce... Benz, d'autres blancs sympas, quelques asiat' sympas aussi et des centaines d'affreux bridés méchants.

Des gentils ricains issus d'une confrérie religieuse veulent aller aider les pauvres petits gentils qui habitent en Birmanie. Quand Rambo apprend que les méchants méchants les ont capturés, son sang ne fait qu'un tour. Ca va chier dans le ventilo pour les méchants.

John Rambo est un flim comme on n'ose plus en faire depuis la fin des années 80. Les méchants sont caricaturaux à outrance concentrant tous les vices de l'humanité : ils sont cruels, idiots, fumeurs, alcooliques, pédophiles, violents, moustachus. Les gentils sont d'une candeur improbable... Là où on n'est pas du tout dans les années 80, c'est au niveau de la violence graphique, les impacts de balle en particulier.

Merci aux trucages digitaux invisibles...enfin si, on voit bien le sang qui gicle, les corps coupés en deux (ou plus), les membres arrachés, mais on ne voit pas que c'est du fake. Le flim est donc d'une violence inouïe, bien plus que les deux Expendables réunis, et ne verse jamais dans le gore-cartoon. C'est du sérieux et ça fait mal.

Le version extended ajoute quelques scènes, redondantes, de blabla, allonge peut-être l'une ou  l'autre scènes, ajoute quelques plans, mais ne comble pas certaines ellipses (le type donné à bouffé aux cochons, la capture du groupe de commandos).

Sans être chiante comme peuvent parfois l'être les versions allongées, la vision de ce montage est loin d'être requise... D'un autre coté, si on n'a jamais vu John Rambo, autant voir cette version ;)

1 commentaire:

  1. Il voir deux Rambo : le premier et celui-ci... pour des raisons très différentes, certes :D

    C'est effectivement l'un des films les plus violents que j'aie jamais vu. Je recommande.

    RépondreSupprimer